Présentation du hardware wallet Citadelle




citadelle_final
En participant à un récent Meetup Bitcoin, j’ai eu la chance de tester en exclusivité le nouveau hardware wallet Citadelle. Voici l’interview de son créateur…

– Bonjour Antoine, peux tu te présenter à nos lecteurs?

Bonjour, je suis Antoine FERRON, j’ai une formation d’ingénieur en télécom/électronique. Je suis passionné de communications numériques, de cryptologie. J’œuvre activement dans la communauté Bitcoin de Paris depuis 3 ans.

– Comment as tu connu le Bitcoin ?

En 2011, j’ai vu une vidéo sur un réseau social qui expliquait le Bitcoin. J’ai accroché immédiatement le concept. Puis je me suis lancé rapidement dans le mining. Le mining constitue une réelle convergence de mes passions : de l’électronique, du calcul, de la crypto,.. J’ai eu la chance d’avoir les tous premiers ASIC chez moi. A l’été 2014, j’ai imaginé et lancé un moteur de recherche pour des transactions Blockchain : Goochain.

 – Qu’est ce que le wallet Citadelle ?

Citadelle est un nouveau hardware wallet USB de poche, simple d’utilisation. Il permet de protéger ses Bitcoins, de les transporter et de les utiliser sans contrainte. La sécurité est renforcée par un contrôle “second facteur” avec des codes SMS ou via email, nécessaires pour débloquer les fonds.

– Pourquoi avoir fait un n-ième hardware wallet?

Tout d’abord, il n’y en a pas tant que cela sur le marché. Une dizaine en vente aujourd’hui dans le monde tout au plus. L’idée maîtresse de Citadelle est de démocratiser l’usage du hardware wallet, de participer au développement des paiements en Bitcoins, d’aider la communauté sur des aspects peu explorés tels que le hardware. Nous voulons augmenter considérablement la sécurité des utilisateurs sans leur demander des sommes astronomiques pour ces solutions de sécurité.

 – Sur quelle technologie est-ce basé ? Est-ce vraiment sécurisé?
Citadelle est centrée sur une puce smartcard, reconnu “Critères Communs EAL5+” par l’ANSSI par délégation du Premier Ministre. Ceci atteste que le produit certifié est conforme à une spécification technique appelée cible de sécurité. Cette certification est similaire pour les cartes bancaires par exemple. En comparaison, la carte Vitale ou certains passeports ne sont que niveau 4.
Coté logiciel, Ledger, qui est un acteur reconnu dans le domaine, fourni le firmware de la puce. Et les demandes second facteur (secure codes) sont fournies par la plate-forme GreenAddress.

La puce intégrée et la plate-forme second facteur, permettent d’offrir un produit à un coût maîtrisé (moins de 15€), et cela sans jamais sacrifier les aspects de sécurité nécessaires dans ce domaine.

 – En quoi est-ce plus sécurisé qu’un wallet sur un ordinateur ?
La principale différence est que les clés privées ne sortent jamais de la puce. Les signatures sont effectuées dans le dongle. Et avec le niveau de sécurité élevé de la puce, il est quasiment impossible d’extraire les clés privées. Dans un ordinateur, il faut le relier à Internet pour effectuer les transactions, les infections virales sont courantes et le risque de fuite des clés sensibles est très élevé.
A contrario, un paper wallet (ou cold storage) permet de stocker ses Bitcoins avec une bonne sécurité, mais il est complexe et fastidieux de les dépenser. Citadelle est un compromis entre tout cela, sans aucun sacrifice sur les aspects de la sécurité.

De plus, Citadelle offre une validation “second facteur”, qui demande de valider un code transmis par SMS ou email, lors de chaque transaction.

  – À qui recommandes-tu le produit ?

Citadelle est conçue pour tout ceux qui ont quelques Bitcoin, ou même une fraction, et qui souhaitent ne plus se soucier du risque de vol des Bitcoins, tout en gardant une simplicité d’utilisation. En 3 mots, Citadelle est simple, sécurisée et abordable. C’est suffisamment rare dans ce domaine et cela devrait intéresser beaucoup de monde.

– Quels sont les systèmes compatibles?

Citadelle peut être utilisée sur MacOS, Linux, Windows et Android. Les smartphones Android, avec un port MicroUSB, fonctionnent avec un adaptateur “OTG” optionnel.

 – Quels sont tes prochains projets ?

Je travaille sur la gestion d’assets ou de smart contracts avec la Blockchain, en partenariat avec de grands acteurs traditionnels du paiement, du retail, des assurances ou encore des banques. Une partie de mon activité est aussi d’évangéliser la technologie Blockchain, que chacun comprenne que c’est une révolution gigantesque et réellement disruptive.

 – Quels sont tes prédictions pour le Bitcoin en 2016 ?

Je m’aventure rarement dans des prédictions précises pour le futur. je dirai simplement que Bitcoin va continuer d’évoluer et de se démocratiser, il y a encore tant de chemin à parcourir!

Pour plus d’informations sur Citadelle:
goochain.net/citadelle

S'ABONNER À LA NEWSLETTER

Read previous post:
cochons
Les banques ne veulent plus de vous

  Bonne année. Les tarifs bancaires vont augmenter en 2016, tirés par l’instauration de frais de tenue de compte dans...

Close